Rechercher
  • Vincent Bujold Forcier

Les auto-massages

Dernière mise à jour : 30 janv.


À la fin d'un traitement d'ostéopathie je propose toujours quelques astuces qui pourront être pratiquées à la maison. Lorsqu'il y a eu un travail sur les tissus musculaires je suggère fréquemment les auto-massages. Je vous présente comment les pratiquer afin d'en tirer le maximum de bénéfices et d’éviter les blessures. Eh oui, si l'on est trop intense, les muscles nous feront la baboune ! De plus, il sera possible d'évaluer si le corps est prêt à passer à autre chose.

1. Utiliser des balles

Je suggère d'utiliser des balles à massage pour éviter l'usage des mains pour forcer contre soi-même. Avec des balles il est plus facile d'être détendu. J'aime beaucoup les balles « Yoga Tunes Up » car elles offrent une fermeté bien équilibrée. Ces dernières se trouve sur Amazon ou encore au Fitness Entrepôt à Québec.

2. Massage sans douleur

Lorsque vous appliquez une pression sur une zone sensible cette sensibilité ne devrait pas dépasser 2/10 car l'objectif est de faire circuler les liquides du corps et ainsi favoriser un drainage de la zone congestionnée. Le faire avec force est contre productif.

3. Massage dans un muscle bien relâché

Il est important de ne jamais masser un muscle contracté. Votre attention devrait surtout se concentrer à détendre au maximum la zone à masser en faisant le maximum d’efforts pour relâcher cette zone. Ex : Si je masse l’insertion de mon grand fessier gauche au niveau de os iliaque je m’assure à chaque instant d’être relâché dans cette zone. Vous pouvez vous assurer du relâchement simplement en palpant la zone de vos doigts avant le massage. Avec le temps vous développerez ce que l’on nomme « l’intéroception » vous aurez davantage conscience de l’état des muscles contractés ou relâchés et vous deviendrez un meilleur pilote de votre corps.

4. Massage des origines ou insertions des muscles

Je précise le nom des muscles qui ont été travaillés dans le courriel de suivi de votre RDV. Afin de vous assurer de la bonne zone à travailler, je vous invite à faire une courte recherche google du muscle visé et bien identifier l’endroit où il s'attache au niveau des os. Ce sont les zones à viser.

5. Respiration calme et profonde

La respiration est l'outil central pour amener le corps dans les meilleurs dispositions possible pour accueillir le changement. Vous pourrez en profiter pour appliquer la Cohérence Cardiaque dont je vous aurai fort probablement parlé lors de la rencontre initiale.

6. 30 secondes maximum par point d'intérêt

Inutile de vous acharner et d'insister plus longtemps, il vaut mieux y revenir plus tard.

7. 48h de repos pour une zone massée avant d'offrir à nouveau un auto-massage.

8. Utilisez un mur ou le sol avec la gravité de votre corps pour masser et ainsi éviter l'usage des mains.

9. Les courriels de Rappels/Exercices que j'envois à la fin d'un traitement en ostéopathie présentent les listes des zones à travailler et des exceptions ou précisions particulières à chacune d'elles.

P.S. Essayer les auto-massages avant le dodo. C'est une belle routine de connexion au corps, de relaxation et permettra au corps d'encore mieux profiter de la nuit de sommeil à venir !

Au plaisir de se revoir en clinique mais pas trop vite j'espère !

276 vues0 commentaire